quartier historique de jiading

Ce projet s’inscrit dans un contexte particulier puisqu’il se situe dans une des 32 zones préservées de la ville de Shanghai. La première étape de notre réflexion consiste à analyser la structure existante, ancrée dans le réel pour être au plus près de la spécificité du lieu et éviter la systématique liée à ce genre de projet visant une image fantasmée et réductrice d’une matière urbaine chinoise pourtant riche de variations. Nous nous baserons sur la structure interne de la zone afin de proposer un urbanisme s’inscrivant à la fois dans la continuité de cette dernière sans tomber dans un mimétisme formel anachronique. Ainsi,  nous retenons la structure linéaire, le rythme, la ponctuation comme éléments générateurs du tissu. Notre intervention vise également à mettre en scène les bâtiments existants par la mise en forme d’un vide s’enroulant autour de ces derniers. Cet espace public crée tantôt des jeux d’alignements tantôt des articulations accidentelles, révélant par séquences les pièces préservées. Il se conclut par un parc planté d’arbres centenaires permettant d’apprécier, en toute  quiétude, l’ensemble du complexe.

Mandat, gouvernement local
statut: projet
type: régénération urbaine
data: 2009, 1,5ha
lieu: jiading, chine
équipe: jacquier, leroux
collaboration : tongji université