杂志 urbaine14

« … Le blanc est alors un acte réfléchit qui crie contre la surenchère d’informations. Se libérant de l’architecture de l’apesanteur, l’architecture blanche crée sa propre poétique, presque fictive, elle nous révèle l’intensité du paysage urbain… »

jacquier, leroux _ art. in Urbaine n14 _ 2006 _ France